Pendant le confinement je m’inquiète des conséquences  » psycho sociales » de l’isolement des êtres. On en parle peu, mais ces périodes peuvent générer d’intenses angoisses, et peuvent provoquer des fissures et des vacillements de l’esprit.

Ce qui me préserve est de penser au présent, uniquement, ce qui est là, cesser la projection, vivre sur l’heure qui est là, ce qui réside ici,

C’est ce mécanisme qu’on souhaite invoquer dans la lutte contre une addiction, Cette idée de présent paraît grotesque tant l’esprit angoissé se perd dans des méandres chimériques d’un passé fantasmé et d’un futur rêvé,

Mais si on y pense avec sérieux, si on cesse de se moquer de cette formule toute faite du vivre au présent, si on l’interroge avec sincérité, cette vie au présent, cet oubli de l’imparfait et du passé simple, Cette façon curieuse de se dessaisir de nos désirs, de nos instincts , de seulement écouter le murmure de l’âme à cet instant,

C’est cette vision là qui permet de s’entendre soi, réellement soi. Cet œil qui ne connait que le présent peut voir ce qu’il abrite, ce qu’il aime, ce qu’il veut vraiment.

C’est dans la traversée de la nuit la plus noire que l’on peut à un instant saisir dans toute l’horreur de la douleur, un faisceau unique et lumineux qui nous éclaire de son jaillissement, C’est ce faisceau qui dans l’instant, dans le cœur de celui qui oublie son avenir, pourra s’étendre de sa lumière, pour chauffer de son étincelle un cœur gelé,

Ce cœur abîmé et desséché d’un être abandonné à lui-même et à la vie, Et pourtant ce faisceau infime, comme une fissure pénétrant l’âme, ne peut que s’inviter chez celui qui s’est arrêté de marcher.

Mon présent, mon présent, cet ami oublié, qu’a t’il à me murmurer…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :