Les Âmes guéries – Tamara Magaram

Photo Site Rain Folk

Les Âmes guéries, un roman, sur l’enfance et l’amour qui laisse entrevoir la complexité des liens humains, la question de la mère, le couple et la condition de la femme aujourd’hui.

Les méandres de la passion

Nina, trentenaire parisienne, semble épanouie et heureuse, pourtant elle fréquente un groupe de parole sur les douleurs de l’enfance. Elle se fait remarquer par Hélène qui termine sa thèse en sciences sociales sur la guérison de l’enfance.

Les deux femmes vont se livrer à une série d’entretiens complices et intimes.

En prenant connaissance du vécu de Nina, Hélène va découvrir l’existence de sa mère : Teresa, une femme complexe, une beauté passionnée aux allures déchaînées.

La vie foudroyante de Teresa reste un mystère pour sa famille. Qu’est-il arrivé à Teresa ?

L’histoire

Une jeune femme, Hélène, rencontre Nina qui lui confie le récit de son enfance douloureuse.

Derrière le chemin difficile vécu par Nina, Hélène découvre l’existence de Teresa, sa mère, une femme complexe, véritable beauté passionnée aux affects tourmentés.

La vie frénétique de Teresa reste un mystère pour sa famille. 

Quand Éros et Thanatos guident une vie, le destin s’acharne… 

Qu’est-il arrivé à Teresa ? Quel fut son vécu ? 

Tamara Magaram

Tamara Magaram est un écrivain français. Les âmes Guéries est son second roman paru chez Ramsay Editions.

Passionnée par la philosophie et la psychologie, elle écrit des romans qui sondent la question de l’âme humaine et des extrêmes qui subsistent dans les comportements contemporains.

http://rainfolk.com/2020/06/les-ames-gueries-tamara-magaram-roman-lecture.html

Je ne sais pas si je peux l’avouer,
une part en moi a aimé être confinée.
Certaines peurs se tenaient éloignées,
un sentiment du temps arrêté,
la pression du cirque social s’était évaporée,
d’autres peurs revenaient,
plus archaïques,
plus dans les tripes.
Dans le fond j’ai aimé ce moment,
cette parenthèse de vie suspendue.
Je pense que tout reprendra,
que l’on oubliera,
la vie c’est cela,
l’éternel mouvement du temps qui revient,
où se mêle la mémoire des oublis et des souvenirs,
Je ne sais pas si c’est moi qui suis faite ainsi
mais j’oublie,
Et puis la liberté après tout c’est un état d’esprit,
je crois que j’ai aimé être confinée…
Mais c’est un secret

Photo

#tamaramagaram #auteure #lesamesgueries