Je ne sais pas si je peux l’avouer,
une part en moi a aimé être confinée.
Certaines peurs se tenaient éloignées,
un sentiment du temps arrêté,
la pression du cirque social s’était évaporée,
d’autres peurs revenaient,
plus archaïques,
plus dans les tripes.
Dans le fond j’ai aimé ce moment,
cette parenthèse de vie suspendue.
Je pense que tout reprendra,
que l’on oubliera,
la vie c’est cela,
l’éternel mouvement du temps qui revient,
où se mêle la mémoire des oublis et des souvenirs,
Je ne sais pas si c’est moi qui suis faite ainsi
mais j’oublie,
Et puis la liberté après tout c’est un état d’esprit,
je crois que j’ai aimé être confinée…
Mais c’est un secret

Photo

#tamaramagaram #auteure #lesamesgueries